dimanche 30 janvier 2011

BOUNTY

Type : Brick - Goélette.
   

Gréement : Mâts  en 2 parties ; 4 voiles carrées sur le mât de misaine ; pas de vergue volante ; 3 focs, une trinquette ;   grand-voile à corne et flèche sur le grand mât .


Matériaux : Coque et pont en acier .
Date et lieu de lancement : 1965  aux Pays-Bas (reconversion en voilier en 2004)
Autres noms : ?
Utilisation initiale : bateau de pêche à moteur.
Dernière nationalité connue : Néerlandaise.
Dernier port d'attache connu : Batavia Hafen, à Lelystad, dans le Flevoland (Pays-Bas).
Dernière utilisation connue : Voilier de croisière, de promenade et de réceptions à quai.
Signification du nom : Bounty : mot anglais signifiant générosité, ou don, ou prime. Mais rien à voir avec la fameuse frégate dont l'équipage s'était mutiné contre le capitaine Bligh, en Polynésie : ce brick-goélette n'en est pas une réplique. Il existe 2 répliques del cette frégate : l'une d'elle est décrite dans notre site de trois-mâts.

Longueur hors-tout : 37 m
Longueur de la coque :  m
Longueur à la flottaison :  m
Largeur maximale : 6 m
Tirant d'eau maximal : 3 m
Tirant d'air :  m
Déplacement :  t .
Surface maxi de voilure : ?  m²
État : bateau à moteur modifié et gréé en voilier récemment..
Avant : Étrave à guibre ; Beaupré en 2 parties.

Arrière : à voûte ; dunette.
Coque :  blanche, liston foncé
Superstructures :  timonerie abritée à l'arrière de la dunette .
 

     Bounty est un ancien bateau de pêche, lancé en 1965 et utilisé en mer du Nord. Il a été converti en brick-goélette et remis en service sous cette forme en 2004 Il est, pour l'instant utilisé pour naviguer surtout sur les eaux intérieures néerlandaises (Markermeer., Ijsellmeer)aisi que sur les zones côtières néerlandaises. Il sert également à des réunions et à des réceptions à quai, ou  sur le lac, notamment à des mariages (c'est ce que les Néerlandais appellent un "partyship"). Il accueille des groupes  de 15 à 50 personnes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire