samedi 29 janvier 2011

Spirit of Chemainus

SPIRIT OF CHEMAINUS.


Type : Brick - Goélette.
   

Gréement : Mâts  en 2 parties ; 3 voiles carrées sur le mât de misaine ; perroquet volant ; 2 focs, une trinquette;   grand-voile à corne et flèche sur le grand mât .
Matériaux : Coque et pont en bois (charpente en chêne) .
Date et lieu de lancement : 1985  au chantier Spiller à Chemainus (île de Vancouver, Canada).  
Autres noms : aucun (?).
Utilisation initiale : voilier école.
Dernière nationalité connue : Britannique.
Dernier port d'attache connu : ?.
Dernière utilisation connue : Voilier de croisière privé.
Signification du nom : Spirit of Chemainus : l'esprit, l'âme du port de Chemainus, petite ville touristique située dans l'île de Vancouver, à une centaine de km au nord de Victoria.

Longueur hors-tout : 28 m
Longueur de la coque : 20,6 m
Longueur à la flottaison :  m
Largeur maximale : 5,4 m
Tirant d'eau maximal : 2,9 m
Tirant d'air :  m
Déplacement : 64 t .
Surface maxi de voilure : 232  m²
État : régulièrement entretenu ; en vente.
Avant : Étrave à guibre ; Beaupré en 2 parties(bout-dehors rétractable)


Arrière : à voûte et tableau très incliné.
Coque :  blanche .

Superstructures :  rouf bas à l'arrière du grand mât .
 

     Spirit of Chemainus est une réplique de morutier canadien de 1901. (pêche de poisson frais sur les bancs de Terre-Neuve). Elle a été construite sur la côte ouest du Canada. à Chemainus. D'abord voilier école, le bateau a ensuite servi à des croisières dans le Pacifique, puis dans le Golfe du Mexique.
     Le voilier a plusieurs fois changé de propriétaire. Immatriculé pendant une période à Cowes, dans l'île de Wight, il a ensuite passé quelque temps en Normandie, à Honfleur  et à Caen, puis en Méditerranée, tout en gardant le pavillon britannique. Début 2011, il est en vente et serait dans un port italien. La capacité du bateau est de 13 personnes en croisière.
     La construction de ce voilier a été suivie, dans la région de Vancouver, par celle de 2 superbes goélettes du même style : Pacific Swift (34 m, goélette à hunier)et Pacific Grace (coque de 31,9 m de long, gréée en goélette franche). Elles naviguent dans le Pacifique ; peut-être les verrons nous un jour en Europe ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire