jeudi 17 février 2011

BORÉALE (ex ÉTOILE BORÉALE, ex ÉTOILE DE BRICOURT )

Type : dundée.

Gréement : grand mât en 2 parties, mât de tapecul simple (à pible) ; voile à corne chacun des  2 mâts  ; flèche sur le grand mât seulement  ; 1 foc, une trinquette.


Matériaux : Coque et pont en bois ; mâts en bois

Date et lieu de lancement : 1920  au Danemark.
Autres noms : 
Utilisation initiale :  bateau de pêche danois (harenguier)
Dernière nationalité connue : français
Dernier port d'attache connu : Lorient
Dernière utilisation connue : Voilier école et de croisière.

   Signification du nom : Étoile Boréale : c'est un autre nom de l'étoile polaire, celle qui depuis longtemps guide les marins dans l'hémisphère nord, car elle est toujours à la même place dans le ciel. Mais Étoile Marine possédait déjà un bateau nommé Étoile Polaire, il fallait donc trouver autre chose. L'adjectif "boréale" fait aussi référence aux régions nordiques d'où est originaire le voilier. Étoile de Bricourt : Le nom faisait référence aux Maisons de Bricourt, le célèbre restaurant d'Olivier Roellinger. Le grand chef cancalais avait envisagé de le louer. Maintenant, le bateau n'appartient plus à Étoile Marine et a reçu le nouveau nom de Boréale.

Longueur hors-tout : 17 m
Longueur de la coque : 13 m
Longueur à la flottaison :  m
Largeur maximale : 3,8 m
Tirant d'eau maximal : 1,6 m
Tirant d'air :   m
Déplacement :   t .
Surface maxi de voilure : 120 m² 
État : restauré, bien entretenu. 

Avant : étrave verticale ; bout dehors.
 
Arrière : voûte, couronnement arrondi.

Coque : blanche ; lisse de pavois et liston bleu foncé

Superstructures : grande timonerie vitrée à l'avant du mât de tapecul ; rouf bas entre les 2 mâts.
 
   Étoile Boréale est un ancien harenguier danois, construit en 1920, et découvert par Bob Escoffier en 1980. Une fois restauré et remis en service sous le nom d'Étoile de Bricourt, il a navigué au départ de Saint-Malo et de Cancale. Depuis plusieurs années, il a changé de nom ; l'Étoile Boréale est désormais basé à Lorient et faisait partie d'Étoile Marine Atlantic, ancienne filiale de l'armement de Saint-Malo. Son patron propose des sorties en Bretagne sud : à la journée, dans les environs de l'île de Groix, avec une capacité de 11 passagers ; en croisière, avec 4 passagers au maximum, vers Belle-Ile et les autres îles morbihannaises, vers le Golfe du Morbihan ou vers le Finistère sud. Désormais indépendant d'Étoile Marine, le bateau s'appelle Boréale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire