samedi 12 février 2011

NOTRE-DAME DES FLOTS

Type : Dundée.
Gréement :  mâts en 1 seule partie (à pible) ; voile à corne et flèche sur chacun des  2 mâts 1 foc, une trinquette bômée.

Matériaux : Coque et pont en bois (coque en chêne, pont en iroko) ; mâts en bois.

Date et lieu de lancement : 1942  à Gravelines, près de Dunkerque.
Autres noms : 
Utilisation initiale : Chalutier à moteur.
Dernière nationalité connue : française
Dernier port d'attache connu : La Rochelle
Dernière utilisation connue : Voilier école et de croisière.

   Signification du nom : Notre-Dame des flots  est implorée par les marins en péril. Elle est représentée sur de nombreux ex-votos.
Longueur hors-tout : 28,5 m
Longueur de la coque : 20,4 m
Longueur à la flottaison :  m
Largeur maximale : 5,8 m
Tirant d'eau maximal : 2,9 m
Tirant d'air :  21 m
Déplacement :  80 t
Surface de voilure : 320 m².
   
     Ce grand dundée en bois, mis en chantier en 1942 à Gravelines (Nord), devait être un chalutier à voiles. Mais la guerre a duré ; les voiles étaient considérées comme obsolètes lorsque le chantier a repris : quand le bateau a été lancé, en 1947, ND des Flots était un chalutier à moteur. Il a navigué à la pêche jusqu'en 1974.
     Renfloué en 1976, le bateau a été remis en état et regréé comme il devait l'être lors de sa conception. Ses nouveaux propriétaires, "Jean-Pierre et Pitchoune", ont beaucoup navigué (croisières familiales, charter) et l'ont même mené dans un tour du monde. Entre 2 voyages, pendant le printemps et l'été, le dundée a participé au tournage de l'émission Fort-Boyard, mouillé à quelques encablures du célèbre fort charentais. Il est lié au musée maritime de La Rochelle (où il stationne quand il n'est pas en croisère) et est sponsorisé par le Conseil Général de Charente Maritime. A l'automne 2005, il est reparti pour une grande croisière, d'un bout à l'autre de l'Atlantique. Il a parcouru plus de 300 000 milles.
     Classé monument historique, Notre-Dame des Flots peut être rencontré dans la plupart des rassemblements de voiliers traditionnels : Brest, Douarnenez, Golfe du Morbihan, Boulogne, etc. En 2014 il a participé au rassemblement de Douarnenez (temps fête),et a fait escale dans plusieurs ports de la côte atlantique. Après être allé à Plymouth, il est revenu à La Rochelle, avec une escale à Brest. En 2015, nous ne l'avons pas vu à la semaine du Golfe du Morbihan.
    Pour plus de renseignements, voyez le site de ND des Flots

2 commentaires:

  1. On peut voir des flèches sur les deux mats sur la deuxième photo.

    RépondreSupprimer
  2. Merci, Franz, d'avoir corrigé cette erreur. ND des Flots est un des seuls dundées, avec Étoile Molène, à porter un flèche sur son mât arrière. Celui-ci est qualifié de mât d'artimon, et non de mât de tapecul, sur le site internet du bateau. Cela en ferait plutôt un ketch qu'un dundée. Pourtant ce mât est bien en arrière de la barre. Comme quoi, mettre un voilier dans une catégorie ou une autre n'est pas toujours évident.

    RépondreSupprimer