vendredi 4 mars 2011

LELANTINA (77)

Type : Goélette franche à 2 mâts.

Gréement : 2 mât en 1 seule partie chacun  ;  voile à corne et flèche sur chaque  mât  ; 2 focs, une trinquette bômée. Numéro de grand voile 77     77.

Matériaux : Coque en acier riveté,  pont en teck ; mâts et espars  en bois.
Date et lieu de lancement : 1937 au chantier Abeking et Rasmussen, à Lemwerder (sur la Weser, en aval de Brême) en Allemagne, sur des plans de l'architecte américain John Alden.
Autres noms  : ?
Utilisation initiale : yacht
Dernière nationalité connue : pavillon monégasque.
Dernier port d'attache connu : Saint-Tropez
Dernière utilisation connue : Yacht de croisière (charter).

Signification du nom : Lelantina ?


Longueur hors-tout :  25,6 m
Longueur de la coque : 22 m
Longueur à la flottaison : 16,5 m 
Largeur maximale :  5,5 m
Tirant d'eau maximal : 3,25 m
Tirant d'air :  m
Déplacement :  65 t.
Surface maxi de voilure : 320 m² au près,  400 m² au portant

État :  restauré, bien entretenu. 

Avant : étrave élancée  ;  bout dehors

Arrière :  voûte élancée, petit tableau.
 

 
Coque : blanche ; 5 hublots sur chaque bord


Superstructures : petit rouf en arrière du mât d'artimon.
 
  Lelantina  a été construite en 1937 en Allemagne. La goélette a été restaurée entre 1983 et 1987, dans le chantier où elle a été construite, puis en 1994.
    Elle porte le pavillon de la principauté de Monaco, mais son port d'attache habituel est Saint-Tropez. Lelantina participe à la plupart des régates organisées en Méditerranée pour les yachts classiques. Il est possible de la louer en charter (8 passagers en croisière, 15 pour des sorties de la journée); L'équipage comprend 4 marins.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire