mercredi 7 septembre 2016

GWENILI (394 Y)

Type : Yawl



Gréement : 2 mâts en 1 seule  partie (à pible) ; une grand-voile à corne portant le numéro 394 Y, un foc sur bout-dehors, une trinquette. voiles blanches ; bout-dehors.


Matériaux : coque en bois (chêne et pin) ; mâts  en bois.
Date et lieu de lancement : 1910, à Bordeaux au chantier Legorce (architecte inconnu)
Utilisation : yacht de croisière et de course-croisière
Autres noms  : ?
Dernière nationalité connue : britannique
Dernier port d'attache connu : ?  Bordeaux est toujours indiqué sur le tableau arrière.

Dernière utilisation connue : Voilier de croisière et course-croisière.
 
Signification du nom : Gwenili : le nom breton de l'hirondelle.

Longueur hors-tout : 15,85 m
Longueur de la coque : 11,65  m
Longueur à la flottaison : 9,9  m 
Largeur maximale : 2,9 m
Tirant d'eau maximal : 1,5 m
Tirant d'air :  m
Déplacement : 12,2 t.
Surface maxi de voilure : m² 

État : restauré
Avant : étrave  peu inclinée, convexe ; bout-dehors.


Arrière : à voûte et tableau.


Coque : blanche
Superstructures :  rouf .
  
 Gwenili est un yacht centenaire qui a d'abord navigué en France jusqu'en 1939.  puis a appartenu à des Anglais, notamment Martin Goodrich, depuis 2004. Toujours bien entretenu et restauré quand c'était nécessaire, Gwenili a beaucoup navigué en Grande Bretagne, aux Pays-Bas et en France, participant aux rassemblements de voiliers traditionnels. Il fait partie de la flotte associée au musée de La Rochelle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire