lundi 7 mars 2011

SKEAF VII, ex ÉTOILE POLAIRE, ex POLARIS


Type : Ketch à voiles à corne (aurique).
Gréement : grand mât en 2 parties (à chouque), mât d'artimon en 1 seule partie  ;  voile à corne et flèche sur chaque mât  ;  2 focs,  une trinquette.

Matériaux : Charpente en acier, bordés et pont en bois ; mâts en bois.
Date et lieu de lancement : 1916  au chantier Abeking et Rasmussen à Lemwerder (rive droite de la Weser, en aval de Brême),  en Allemagne
Autres noms  : Skeaf VII, Polaris, Eroika, Gilnockie
Utilisation initiale : yacht
Dernière nationalité connue : Française.
Dernier port d'attache connu : Douarnenez
Dernière utilisation connue : Voiler école, Voilier de croisière, de promenade et de réceptions à quai.

   Signification du nom : Étoile Polaire : L'étoile la plus proche du pôle nord (elle en est distante de moins d'un demi-degré) ; presque immobile dans le ciel, elle a, depuis que les hommes s'aventurent de nuit sur la mer, aidé les marins à savoir dans quelle direction ils naviguent. Polaris, l'ancien nom du ketch, est le nom  de l'étoile en astronomie. Par contre, Skeaf ?

Longueur hors-tout :  33 m
Longueur de la coque : 24,5 m
Longueur à la flottaison :  m 
Largeur maximale : 4,5 m
Tirant d'eau maximal : 3,2 m
Tirant d'air :  m
Déplacement : 90 t.
Surface maxi de voilure : 350 m² 

État : restauré, bien entretenu. 

Avant : étrave inclinée, convexe  ; bout dehors.
Arrière :  voûte très élancé
Coque : blanche ; pavois naguère vert clair (avec lisse vert foncé) ; puis blanc ; puis, actuellement, de hauteur très réduite ; filières.


Superstructures : rouf entre la barre et  le mât d'artimon. 

 
     Étoile Polaire a été construit en Allemagne et lancé en 1916. Il a été saisi après la guerre en 1918 et donné au Danemark. Après avoir changé plusieurs fois de propriétaire  et de nom, et navigué en mer du Nord puis en Méditerranée, il était, il y a quelques années (entre 1995 et 2003),  basé à Granville et avait retrouvé  le nom Polaris. Il était peint en noir avec un pavois en bois verni et possédait des hublots de coque. 
   Un peu fatigué, le yacht a été racheté en 2001 par Bob Escoffier ; il a été complètement restauré au chantier du Guip à Brest  et repeint en blanc (avec un pavois vert clair en 2004, tout blanc en 2005) ; il a fait  partie de la flotte d'Étoile Marine et était basé à Saint-Malo. Comme tous les bateaux de cet armement, il naviguait en croisière (avec 16 passagers) ou en promenades de la journée (28 places) ; à quai, le voilier pouvait accueillir 50 personnes.Il participait à la plupart des rassemblements de voiliers en Manche-Atlantique : Brest, Douarnnez, Saint-Malo, Golfe du Morbihan ; I était également aux régates classiques de cannes et de Saint-Tropez en 2011.
   Il a été racheté en 2015, lorsque Bob Escoffier a pris sa retraite, par une association de Douarnenez qui lui a rendu son nom initial et l'utilise pour des stages de réinsertion et de formation au développement durable.
     . 
     L'Étoile Polaire participait aux semaines du Golfe du Morbihan 2015.Il doit être présent aux fêtes maritimes de Brest et de Douarnenez en 2016.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire